saumur sos justice

saumur sos justice

NOUS AVONS CONQUIS LE CHATEAU DE SAUMUR CET APRES-MIDI

Première à Saumur : Le rempart du Château est paré !

A l'heure où la ville se pare de ses traditionnelles décorations de Noël, le château n'y échappe pas, mais avec des décorations d'un tout autre style : une poignée toujours active d'opposants à la réforme des retraites avait décidé en ce mardi  2 novembre, veille de la fermeture du site, d'investir la cour intérieure  du chateau de SAUMUR  pour apposer deux banderoles sur les remparts, côté ville.



"Il faut que nous fassions savoir que même si la réforme a été votée, le combat syndical continue", a expliqué Patrick Fuchs, responsable CGT, permanent de la mobilisation contre la réforme des retraites. "Outre les manifestations, nous avons organisé sur Saumur 3 barrages filtrants à la Ronde et Distré. Nous cherchions une autre opération de "com". A l'instar de ce que nos camarades ont fait sur Angers ou Nantes, nous avions décidé nous aussi de poser des banderoles sur le rempart du château. Et comme nous avons appris que le château fermait demain, nous nous sommes vite décidés pour les poser aujourd'hui."

"Attention de ne pas abîmer la pierre"


Une trentaine d'opposants se sont donc rassemblés place St Pierre à 14h et c'est banderoles sous le bras qu'ils se sont dirigés gaillardement à pied vers le château. Arrivés dans la cour, côté Pont Dormant, ils ont rejoint la billetterie et c'est sans encombre aucun qu'ils ont pu accéder à la cour intérieure, sans passer par la case péage. Alors qu'ils étaient entrain de déplier le matériel, Jacqueline Mongelaz, la conservatrice du château, est venue à leur rencontre. C'est tout à fait amicalement qu'elle a fait reconnaître qu'elle n'avait "
rien contre cette action" mais qu'elle se devait "d'en informer la Mairie", le site étant un site municipal. Et en bonne maîtresse de ce patrimoine de ne pas oublier de rappeler au passage : " je vous remercie de ne pas abîmer les pierres et de ne pas monter sur le rempart. Ce serait trop bête qu'il arrive quoique ce soit !". Patrick Fuchs, en porte-parole de l'opération, lui a assuré qu'il n'y aurait aucun débordement et que "les filins gainés avaient justement été choisis pour ne pas détériorer la pierre de tuffe". A peine un quart d'heure plus trad, 2 banderoles pendaient sur les 2 remparts du château, visibles du Pont des Cadets et du Centre Ville. "Michel Apchin a déclaré au Dernier Conseil Municipal que Saumur était en train de se réveiller", a déclaré Christophe Cardet, élu Municipal Vert, membre du Collectif contre la défense des retraites. "Nous allons dans son sens et participons de ce réveil : c'est la première fois que des banderoles revendicatrices sont apposées sur le rempart du château de Saumur !"

"Vous êtes autorisés à rester jusqu'à 3 heures du matin !!

Alors que les protagonistes s'attendaient à une intervention de la Police Municipale, c'est Pierre Lemoine, Directeur de Cabinet du Maire qui seul s'est rendu sur les lieux. A peine arrivé, il a lancé avec humour : "Vous êtes autorisés à rester jusqu'à 3 heures du matin !" Et de continuer sur le même ton : "C'est sympa comme décoration", avant de faire le tour, sourire aux lèvres,  pour saluer tout le monde, à l'exception quand même de la dernière personne en bout de rang : Le jeune meneur du mouvement de grève des lycéens saumurois Ellie Miziniak, n'a pas eu les honneurs du serrage de mains !
C'est vers 15h que le groupe a décidé de quitter très pacifiquement les lieux, restant cependant sourd aux demandes de Pierre Lemoine : "Vous me retirez tout votre matériel avent de partir", a-t-il répété. Voyant que les protagonistes n'étaient pas à son écoute, il a sitôt fait appel aux services municipaux qui devaient intervenir dans les minutes suivantes. "Je vous les fais déposer à la Bourse du travail, au local CGT", a-t-il précisé à Patrick Fuchs...Au moins, on ne pourra pas dire que la Mairie ne donne pas dans le développement durable...voir la solidarité : ces banderoles pourront resservir à d'autres occasions !

Galerie photo : Pose banderoles au château de Saumur, le feuilleton

Rempart sud, vue du bas
Les préparatifs avant la pose
Les préparatifs avant la pose
Les préparatifs avant la pose
Les préparatifs avant la pose
J.Mongelaz, conservatrice du château et P. Fuchs
IMG_5423.JPG
IMG_5425.JPG
IMG_5427.JPG
Pose de la banderole phase finale
La première banderole est en place
La deuxième banderole est en place
MIse en scène derrière le rempart
Les ilotières de Saumur au spectacle
Inspection de PIerre Lemoine, directeur de Cabinet du Maire
Pierre Lemoine, Directeur de Cabinet du Maire à la rencontre des protagonistes
Pierre Lemoinhe, Directeur de Cabinet du Maire :
Discussion





Article du 02 novembre 2010



03/11/2010

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres