saumur sos justice

saumur sos justice

BIENVENUE A TAHITI

er

25

Nov

2009

La demande de remise en liberté de Flosse suspendue à la décision de la cour d'appel
Fenua - Faits divers

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon
Justice - Affaire OPT
C'est aujourd'hui que le premier président de la cour d'appel de Papeete, à Tahiti, Olivier Aimot, doit arbitrer les positions diamétralement opposées du juge des libertés et de la détention et du parquet, quant aux suites à donner à la demande de remise en liberté de Gaston Flosse.
Le premier avait accepté la requête de l'avocat du sénateur, lundi matin, mais c'était sans compter sur le veto du parquet. Le procureur de la République, José Thorel, qui s'oppose à toute libération du sénateur avant qu'il n'ait été confronté avec les autres protagonistes de l'affaire OPT, avait fait appel de la décision du JLD dans la foulée, l'assortissant d'un référé-détention empêchant toute libération avant que le premier président de la cour d'appel ne tranche. Le magistrat a jusqu'à minuit pour rendre une décision, qui concerne également l'autre encore détenu dans cette affaire de corruption présumée, Hubert Haddad. Originalité de la procédure : Si les deux hommes étaient libérés, ils pourraient retourner en détention dès mardi prochain, jour où la chambre de l'instruction est amenée à se prononcer sur le fond des recours.


01/12/2009

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres