saumur sos justice

saumur sos justice

LES ETRANGES PRATIQUES DU JUGE PICHOFF A BETHUNE

Les étranges pratiques du juge Pichoff

Soupçonné d'avoir reçu des pots-de-vin, un juge de Béthune a été écroué.
Pierre Pichoff est soupçonné d'avoir été corrompu
Pierre Pichoff est soupçonné d'avoir été corrompu SIPA

Mardi matin, à Fouquières-lès-Béthune (Pas-de-Calais). L'homme que les enquêteurs de la brigde financière de Lille sont venus chercher n'a rien du suspect ordinaire. Pierre Pichoff est magistrat, juge au tribunal correctionnel de Béthune. Il est soupçonné d'avoir été corrompu.

En effet, à l'issue de sa garde à vue, l'homme de 58 ans a été mis en examen pour « corruption passive », « trafic d'influence ». En clair, il est suspecté d'avoir reçu de l'argent, « plusieurs milliers d'euros, sur une période de trois à quatre ans » selon Frédéric Fèvre, procureur de la République de Lille, en échange de décisions de justice favorables. A ses côtés dans ce coup de filet, deux hommes d'affaires des environs. D'abord José Lefrère, un entrepreneur et investisseur immobilier des environs. Et Jean-Marc Bouche, ancien adjoint au maire de Montigny-en-Gohelle, partagé entre son commerce de peinture, un restaurant, une société de conseil et… une précédente mise en examen, à la suite d'un scandale de « prise illégale d'intérêt » sur la vente d'un terrain qui touche depuis 2008 le maire d'Hénin-Beaumont. Si ce dernier a été remis en liberté sous contrôle judiciaire, José Lefrère a été écroué. Tout comme le juge Pichoff, qui a pour le moment refusé de s'exprimer devant le juge d'instruction.

 

L'enquête, venue de deux dénonciations anonymes au printemps et à l'automne derniers, incitant les policiers à s'intéresser de près à certaines pratiques singulières, a remis sous les projecteurs le cas du juge Pichoff. Vice-président du tribunal de grande instance de Troyes (Aube) depuis 1990, il avait été rétrogradé au rang de simple juge et muté à Béthune en 1998 pour des faits « contraires à l'honneur », notamment en profitant de divers avantages de la part d'un garagiste, en échange de la désignation de ce dernier comme expert auprès des tribunaux…



Par Jérôme Sage
France Soir





22/01/2011

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres